Tout savoir sur les autobronzants !

Que celles et ceux, qui ne rêvent pas d’un teint hâlé, alors que l’été pointe enfin le bout de son nez, me jettent la pierre ! Oui ! C’est le souhait d’un grand nombre d’entre nous. Avoir l’air de revenir de vacances, passées sur une plage de sable blanc, d’eau turquoise et de soleil qui réchauffe tendrement notre corps.

Étant donné que cette perceptive, certes alléchante, mais pas forcément réalisable pour tout le monde, ne nous permet pas de réaliser un de nos rêves (à savoir : des vacances au soleil). Nous vous proposons un plan B, pour avoir ces couleurs d’été sur notre peau qui rime avec vacance, soleil, plage, piscine ou pourquoi spring break pour certains. Quel plan B ? Les autobronzants !

Oui ! Tout le monde connaît, mais savez-vous comment bien les utiliser ou encore lequel choisir ?

Dans l’article de cette semaine, nous allons vous éclairer sur ce sujet « brûlant » et tenté de vous aider à faire votre choix.

 

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un autobronzant ?

L’autobronzant est un produit cosmétique créé dans les années 90 pour les personnes voulant avoir un petit hâle ou même être bronzées sans avoir besoin de s’exposer aux rayons du soleil. C‘est un produit qui contient un agent chimique nommé le DHA qui agit sur les kératines de la peau en 3 étapes

: La condensation,

: L’élimination de l’eau

: Le réarrangement.

Cette réaction active les mélanoïdines qui donnent une couleur brune à la peau 2h après. Cependant le DHA n’agissant que sur les cellules mortes de la peau qui se régénère assez rapidement, l’autobronzant est donc limité dans le temps et disparaît au bout de 4 à 6 jours.

À ses débuts, l’autobronzant n’était pas bien perçu, et pour cause, il laissait une teinte carotte à la peau et ne donnait pas du tout un jolie rendu ensoleillé ni uniforme. Sans parler de son odeur qui était assez désagréable. Aujourd’hui en revanche, grâce aux progrès qui ont été faits, le rendu est non seulement uniforme, mais ils sentent vraiment bon grâce notamment aux parfums ajoutés aux produits qui laissent une odeur agréable sur notre peau.

Tout le monde peut utiliser les autobronzants, car il n’y aucun risque pour la santé, puisque le DHA n’est pas toxique pour l’organisme et qu’il n’est de toute façon pas absorbée par la peau.

Mais il faut quand même être vigilant, le fait d’avoir la peau hâlée grâce à un autobronzant n’enlève en rien le besoin de se protéger des rayons du soleil. Il est donc impératif de vous appliquer de la crème (huile) solaire à indice de protection (spf) 50. Car comme vous le savez sûrement le soleil est très mauvais pour la peau.

 

 

Comment le choisir ?

Les autobronzants contiennent en général entre 1 et 8% de DHA. Il est donc important de choisir un produit adapté à sa carnation. Les peaux claires doivent se diriger vers des autobronzants avec 3% maximum de DHA. Pour les peaux, mate, un produit contenant 5% de DHA sera parfait. À quoi servent les autobronzants plus chargés? Ils sont destinés aux peaux déjà bronzées après plusieurs expositions au soleil.

 

Les différents autobronzants :

Les lingettes :

Rien de tel pour les grandes voyageuses que d’opter pour un autobronzant pratique, aussi faciles à transporter qu’à appliquer. Que vous soyez en camping comme à la plage ou encore en vacances loin de chez vous ! Les lingettes autobronzantes peuvent être appliquées sur les bras, les jambes et permettent un bronzage uniforme et naturel. Et le tout sans faire de trace.

 

La crème bronzante :

Si vous avez tendance à avoir la peau sèche, la crème bronzante représentera le meilleur autobronzant pour vous ! Délicate est souvent agréable et parfumée, elle permet de nourrir la peau en profondeur tout en lui offrant une teinte plus ou moins hâlée. La crème bronzante allie à la fois les vertus de la crème hydratante, et celles de l’autobronzant.Vous pouvez la retrouver sous différente forme de contenant , comme les flacons pompe par exemple (que j’affectionne tout particulièrement). Attention toutefois à bien choisir votre autobronzant en fonction de votre type de peau pour éviter les taches orange.

 

 

 

L’huile bronzante :

Le meilleur autobronzant pour les femmes qui souhaitent mettre en valeur leur corps à la plage. Facile à appliquer grâce à sa texture, l’huile bronzante pigmente la peau, l’hydrate et lui donne un aspect velouté très joli et esthétique. L’huile bronzante permet en plus de favoriser le bronzage grâce à la réflexion du soleil. vous pourrez également la trouver sous forme de flacon spray. Elle est donc à proscrire pour les peaux blanches et peu habituées à être exposées aux rayons du soleil.

 

 

Le lait bronzant :

Parmi les produits autobronzants récemment imaginés, le lait bronzant fait aussi partit des favoris pour prendre soin de son corps tout en lui offrant une teinte halée. Le lait est idéal pour hydrater sa peau. Il s’applique comme un lait traditionnel pour le corps et ne laisse pas de taches derrière lui. Le seul inconvénient que l’on pourrait lui trouver est qu’il est beaucoup plus progressif que d’autres produits comme les huiles par exemple. Il n’en demeure pas moins l’un des meilleurs autobronzants. Il faut juste être moins pressé

 

 

Comment bien l’appliquer :

1-  Pensez à exfolier votre peau (corps et visage) la veille pour retirer les cellules mortes.

2-  Évitez de vous laver avec un savon dont le pH est alcalin. Préférez un bon gel douche, car la « réaction de Maillard » (c’est-à-dire le brunissement de la peau à certaines conditions de température et de pH) se fait mieux lorsque le pH de la peau est acide.

3-  pensez à bien hydrater votre peau, surtout sur les zones qui on tendances à être sèches tel que, les genoux, les coudes, les talons, etc.

4- Prenez votre temps et ne lésinez pas sur la quantité d’autobronzant. Pour éviter les tâches, appliquez le produit avec des gestes enveloppants en n’oubliant aucune zone (l’arrière des genoux, le haut des talons, les coudes…). Faites des gestes circulaires. Appliquer de préférence votre autobronzant avec un gant prévu pour cet usage (pensez à bien le choisir, avec une doublure intérieure en  plastique, ou porter des gants en latex en dessous du gant autobronzant, pour éviter de tacher l’intérieure de vos mains)

5-  Démarrez par les pieds et terminez par les bras, pour ne pas essuyer une zone faite sur une autre qui ne l’est pas. Ayez la main légère sur les articulations (coudes, genoux) qui marquent facilement, puis terminez en tapotant légèrement avec un mouchoir en papier.

6-  Imitez les effets du soleil sur la peau en appliquant deux couches successives. La première se fait uniformément sur tout le corps. La seconde, moins dosée en quantité, se pose là où s’accroche la lumière : l’arrondi des épaules, le creux du décolleté, le devant de la cuisse ou sur les tibias.

 

7-  Dans tous les cas ces conseils sont à utiliser en plus des conseils qui se trouveront irrémédiablement sur le packaging du produit que vous aurez choisi.

 

Enfin, pensez à faire un gommage deux fois par semaine pour conserver un hâle régulier. Ce sont, en effet, les cellules mortes accumulées qui empêchent d’avoir une couleur bien uniforme.

 

Nous espérons que cet article vous aura plu et qu’il vous aura était utile, et on vous dit à la semaine prochaine, pour de nouvelles aventures.

N’hésitez pas à visiter notre site internet de petites annonces gratuites entre particuliers, sur la mode et la beauté, hommes, femmes, et enfants.

 

https://beauty-access.com

 

 

Laisser un commentaire